DOCUMENT DE CONSENTEMENT ECLAIRÉ POUR UNE ANGIOFLUOROGRAPHIE RETINIENNE

Vous êtes atteint(e) d'une affection de la rétine justifiant un examen approfondi du fond de votre oeil.
Votre ophtalmologiste vous propose d'effectuer l'angiographie rétinienne à la fluorescéine. Cette fiche contient l'information sur les conditions, résultats, limites et risques de l'examen qui vous est proposé.

POURQUOI CET EXAMEN ?

L'angiographie à la fluorescéine est un moyen précieux pour connaître l'état de la circulation sanguine de votre fond d’œil et principalement de celle de votre rétine.
 

Cet examen sert à établir le diagnostic de certaines maladies de l’œil et guider le traitement, notamment quand une photocoagulation au laser est envisagée.

Ainsi, les indications les plus fréquentes de l'angiographie rétinienne à la fluorescéine concernent la rétinopathie diabétique, la dégénérescence maculaire, la maculopathie myopique, les vasculopathies rétiniennes, l’œdème maculaire post opératoire etc.

COMMENT SE REALISE CET EXAMEN ?

Cet examen est réalisé en ambulatoire, sans hospitalisation.
 

Cet examen consiste à dilater vos pupilles à l’aide gouttes puis à prendre des photographies de votre fond d’œil après avoir injecté la fluorescéine, qui est un colorant, dans une veine, en général celle du  pli du coude ou sur le dos de la main, c'est-à-dire aux endroits habituellement utilisés lors d’une une prise de sang.

Après l'injection, des clichés de votre fond d’œil sont donc pris à cadence rapprochée pendant, en général, 5 à 10 minutes.

Lors de cet acte médical, il vous est demandé d'être calme et de suivre à la lettre les directives données par votre OPHTALMOLOGISTE.

La durée totale de réalisation de cet examen est d'une petite heure: Une vingtaine de minutes pour dilater les pupilles, une vingtaine de minutes pour l'injection et la prise des photographies et, par précaution, une vingtaine de minutes d'attente après l'examen au cabinet de votre OPHTALMOLOGISTE.

EVOLUTION HABITUELLE

Dans la très grande majorité des cas, l'examen est bien toléré et vous pourrez reprendre, dans les heures suivantes, vos activités habituelles.
 

Un contrôle sera nécessaire à une date qui vous sera proposée par votre ophtalmologiste.

LES COMPLICATIONS DE CET EXAMEN

Comme dans tout acte invasif, il y a des effets indésirables.
 

La majorité de ces effets indésirables est sans gravité:

  • Une sensation d'éblouissement due à la dilatation des pupilles et aux flashs des photos sera ressentie et pourrait se prolonger tout le long de l'examen. Pour cela, il est conseillé de prévoir des lunettes de soleil pour la sortie du cabinet et de ne pas conduire pendant une heure.
  • Une coloration en jaune pâle de la peau et des urines pendant plusieurs heures, parfois 24 heures.
  • Une douleur au moment de la piqûre, comme lors de toute piqûre. L'injection intraveineuse du produit est indolore. De la douleur légère à modérée peut survenir si le colorant est injecté en dehors de la veine. Cet incident est par ailleurs sans conséquence.
  • Une dilatation pupillaire prolongée, durant quelques jours, chez des personnes prédisposées.
  • Des nausées passagères de quelques minutes surviennent dans 8% des cas, surtout en cas de jeun. Des vomissements sont plus rares.
  • Un malaise de chute de tension peut survenir chez les personnes prédisposées. Il disparaîtra  rapidement en position allongée.

Ces incidents sont sans danger. Si vous en avez déjà fait l'expérience à l'occasion d'une précédente angiographie, signalez-le ci-dessous à votre ophtalmologiste. La prise de médicaments avant le début de l'examen améliorera votre confort et évitera d'interrompre la prise des photographies.

Les complications graves sont :

  • Des réactions d'intolérance allergiques graves. Elles peuvent apparaître de façon imprévisible.  Elles sont rares et ont lieu dans moins de 1% des cas.
  • Une crise de glaucome aigu mettant à risque le champ visuel périphérique, voire la vue centrale. Exceptionnel, ce risque est non chiffrable.
  • Choc cardio-respiratoire grave, parfois mortel. Il peut survenir de façon imprévisible, malgré toutes les précautions prises. Rarissime (moins qu'un cas sur 220 000 examens),

Ces complications peuvent se produire au cours de l'examen ou peu de temps après.  C'est pour cette raison qu'il vous est demandé de patienter, environ 40 minutes après l'injection, avant de quitter le cabinet de votre ophtalmologiste.

LES LIMITES DE L'ACTE

Certaines lésions, trop périphériques, trop petites ou trop profondes peuvent échapper à cet examen.
 

LES PRECAUTIONS A PRENDRE

Il ne faut pas oublier d'enlever, dans l'heure qui suit, le sparadrap posé sur l'endroit de piqûre.
 

En cas de grossesse, aucune complication due à la fluorescéine n'a été rapportée, ni pour la mère, ni pour l'enfant à naître. 

En cas d'allaitement, comme la fluorescéine est excrétée dans le lait maternel, il est recommandé d'interrompre l'allaitement pendant les deux jours qui suivent l'examen.

En cas d'allergie connue à la fluorescéine et si l'indication d'angiographie rétinienne à la fluorescéine s'impose malgré tout, une prémédication orale ou par piqûre peut vous être proposée pour prévenir les réactions d'intolérance et d'allergie.

En cas de doute, n'hésitez pas à demander à votre ophtalmologiste des renseignements supplémentaires.

VOUS DEVEZ PRENDRE CONTACT IMMEDIATEMENT AVEC VOTRE OPHTALMOLOGISTE EN CAS DE

  • Difficultés respiratoires
  • Malaise général
  • Fièvre
  • Douleur forte persistante plus que 24 heures au lieu de l'injection.
Nous utilisons nos propres cookies ou ceux de tiers pour améliorer votre navigation sur le Web. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous accepter leur utilisation.  Accepter  Plus d'information